Réseaux | darkstat

Cela faisait quelques temps que je cherchais un outil de statistique réseaux simple, consultable sur le web et peu gourmand, ceci afin de savoir en un coup d’œil (et sans se casser la tête) ce qui se passe et s’est passée sur mon serveur.

Après avoir essayer ntop, performant mais trop d’information tue l’information (il doit ravir les admins réseaux). La révélation est arrivée darkstat, l’essentiel des débits et IP de connexion, le tous sur un maximum de trois pages. Je m’en vais vous le montrer.

Installation (debian like)

# apt-get install darkstat

Le fichier de configuration (en gras ce qui doit être configurer)

# nano -w /etc/darkstat/init.cfg
# Turn this to yes when you have configured the options below.
<strong>START_DARKSTAT=yes</strong>

# Don't forget to read the man page.

# You must set this option, else darkstat may not listen to
# the interface you want
<strong>INTERFACE="-i eth0"</strong>

#DIR="/var/lib/darkstat"
<strong>PORT="-p 6666"</strong>
#BINDIP="-b 127.0.0.1"
#LOCAL="-l 192.168.0.0/255.255.255.0"

# File will be relative to $DIR:
#DAYLOG="--daylog darkstat.log"

# Don't reverse resolve IPs to host names
#DNS="--no-dns"

#FILTER="not (src net 192.168.0 and dst net 192.168.0)"

# Additional command line Arguments:
# OPTIONS="--syslog --no-macs"

Dans votre navigateur internet, ouvrir l’adresse de votre serveur avec le port configuré (dans notre exemple 6666), en local : http://127.0.0.1:6666

darkstat1

 

La Première page “graphs” montre 4 graphiques de transfert réseaux, par minutes, heure, jour et mois. Le total des transferts en bytes, ainsi que le nombre de paquets transmis et perdus.

On peut juste regretter le manque des unités sur l’axe Y des graphiques.

darkstat2

La seconde page “hosts”, liste quand à elle, toutes les connections vers le serveur. Avec l’IP, le l’Hostname (si possible), le total en bytes des entrées, sortie et le temps depuis la dernière connexion.

darkstat3

Ici le détail complet des connections sur le serveur d’une IP, avec en TCP et UDP et encore une fois le total en bytes des entrées, sortie.

Voilà rien de bien sorcier, mais rien que de l’utile, alors si comme moi vous n’êtes pas un expert du réseaux mais que vous souhaiter quand même savoir ce qui se passe sur votre machine, je vous le conseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme