Trouver des livres gratuits, légalement

Je ne suis pas un grand lecteur mais après avoir relayé l’info de romainelubrique.org sur les droits des livres de Saint-Exupéry, j’ai regardé ce qui était disponible sur l’internet. Je vous détail ça rapidement ci-dessous.

f1.highres

 

Domaine public :

Plusieurs sites référencent et donnent accès au téléchargement légal et gratuit de livres dans le domaine public, le plus intéressant d’entre eux est sans doute noslivres.net, c’est un moteur de recherche comprenant 10309 entrées au moment ou j’écris ces lignes.

En revanche, si vous cherchez des livres en français mais pas encore libérer dans notre beau pays, ça se complique. Mais vous pouvez toujours allez voir si ceux-ci sont disponible à l’étranger comme en Suisse avec la Bibliothèque numérique romande ou encore au Canada sur Wiki Livres Canada.

MAJ : A noté l’existante fort heureuse de l’association Des Livres à Lire et à Entendre qui fournit des livres audio sur son site.


N55007076_JPEG_1_1DM

Autres documents :

Quand aux manuscrits, cartes ou autre gravures, beaucoup de choses sont disponibles sur la bibliothèque national de France, la National Diet Library (Japon) ou la Digital Public Library of America. Vous pouvez aussi tenter votre chance sur les sites officiels des bibliothèques nationales dans le monde ou des grandes universités.


atomic-mouse

 

BD et Comics :

De la même manière que les types de documents précédent, les bandes dessinées commencent à tombées dans le domaine public. En ce qui concerne les comics, Comic Book + me semble être un site de référence avec même quelques éditions françaises. Coté BD proprement dit, en France il n’y a que le site BDZ qui propose des titres anciens, ainsi que des plus récents mais sous licence Creative Commons.

2 Commentaires

  1. nath Graphistologue
    188 messages

    Intéressant ton article. Je rajouterais que sur noslivres.net, il y a même de la musique. Et pour faire court, la durée des droits d’auteur en France est la vie de l’auteur plus soixante-dix ans après sa mort. On est pas prêteur chez nous.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme