La Track #7 : Les Affranchis

Si bon nombre de films se remarquent par leurs créations originales, il y a aussi des réalisateurs qui construisent leurs œuvres avec des musiques qui n’ont pas été composées pour le film.

Quentin Tarantino, Wes Anderson, Richard Kelly ou encore Martin Scorcese sont des habitués de cette méthode et Tarantino en est sans doute le maître.

J’aurais pu choisir l’un des plus connus Pulp Fiction, mais je trouve Les affranchis assez magistral sur ce plan. Juste en écoutant la bande son, il nous fait navigué au gré des époques que parcours le film, des années 50 à 80.

Voici donc le titre qui fait l’ouverture du film Rags to Riches de Tony Bennett, avec à l’image le jeune Henry Hill, flammes dans les yeux et qui clame en voix off «Autant que je me souvienne, j’ai toujours rêvé d’être gangster» (ça tue!).

Tony Bennett – Rags to Riches

goodfellas-5236f4eb565d5

godfellas3

goodfellas_22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme