La Track #21 : Hip Hop Cinéphile

La Track, rubrique dédiée aux musiques de médias, est habituellement squattée par le classique et l’électronique, je me devais donc de briser cette hégémonie en faisant une session Hip-hop au cinéma.

tumblr_lrcmq8EOb71qbialb

DJ Kool Herc, LE pionnier du hip-hop

Le hip-hop impose son dogme
Le hip-hop, genre qui naquis après une soirée échangiste entre le Funk, le rhythm and blues, le reggae et un MC (oui il en manque) est devenu rapidement très populaire (voir). Alors oui la quantité de production nauséabonde de ses dernières années peut vacciner, mais ça ne doit pas faire obscurcir notre jugement, cela n’exclut pas qualité, même s’il faut mettre les mains au fond des latrines pour la trouver (cette dernière phare peut d’ailleurs s’appliquer à tous les genres musicaux).

La fiction devient réalité et la réalité un cauchemar
Prenant sa source dans les ghettos US (notamment le Bronx), le Hip-hop a deux cordes à son arc, la première purement divertissante et dansante que l’on retrouve dans sa filiation avec le funk ou le disco, la seconde directement héritée du milieu de sa création est une propension à diffuser des messages forts sur l’exclusion, la drogue, les armes… Naturellement il la-hainea donc été utilisé dés son apparition dans moulte les genres cinématographique, mais aussi et surtout dans les films que j’appellerai à “message” (Ghost Dog) et/ou plus directement sur lié au thème du ghettos (Boyz N the Hood, La Haine).

En attendant, les espoirs foirent, capotent, certains rappent
N’attendons plus, en avant pour une playlist bien bordélique, avec des films de tout genres, certains “intelligent” d’autres beaucoup moins, mais dans tous les cas ça devrait fait des gros booms.

 

Playlist: La Track #21 : Hip Hop Cinéphile

  1. Colors (1988), Colors (4:27) d’Ice-T.
    Film fort réussi sur la guerre des gangs à Los Angeles avec notamment Sean Penn et Damon Wayans, la chanson titre (que je vous fait écouter) a été écrite pour le film.
  2. 8 mile (2002), Battle (2:56) de Gang Starr.
    Un classique, si il faut voir un film sur les bas fond de Détroit et le rap ça doit être celui-ci, et pour cause Eminem y joue quasiment son propre rôle.
  3. Taxi (1998), Le dernier coup (6:40) de Freeman & K-Rhyme Le Roi.
    Pourquoi ?! parce qu’il fallait du rap marseillais et que cette piste de l’OST de Taxi est de loin la meilleur.
  4. Fast and Furious (2001), Rollin’ (6:19) de Limp Bizkit (Feat. DMX, Redman & Method Man).
    Gros sons, grosses voitures, tout est gros, je ne pouvais pas passer à coté.
  5. Boyz N the Hood (1991), Mama Don’t Take No Mess (4:08) de Yo-Yo.
    Le ghetto de Los Angeles tous ça, on retrouve ici une touche féminine et du son à “l’ancienne”.
  6. Ghost Dog: The Way of the Samurai (1999), Fast Shadow (version 1) (1:25) par RZA et le Wu-Tang Clan.
    Pour ma part c’est un film et un bande original de chevet, Jim Jarmush est aussi musicien et quand il choisit RZA pour ce film il te le fait comprendre. A noté que le Wu-Tang Clan, Killah Priest et Flavor Flav ont plus ou moins travaillé avec RZA sur ce score.
  7. How High (2001), Cisco Kid (4:00) par Method Man, Redman, Cypress Hill et War.
    Tout est dit dans le pitch (merci wikipedia) : le film met en scène les rappeurs Method Man et Redman dans une histoire où une marijuana, ayant des propriétés magiques, les amènes à vivre une aventure loufoque à l’université Harvard
  8. La Haine (1995), Nique la police (2:28) de Cut Killer.
    Encore un bel exemple de choix musicaux fort approprié, Kassovitz arrive sans mal à nous faire passer de Cut Killer à l’Ave Maria de Schubert.
  9. Training Day (2001), W.O.L.V.E.S. (3:57) de Krumbsnatcha & M.O.P..
    Le rap du début année 2000 dans toute sa splendeur.
  10. Bad Boys (1995), Me Against the World (4:39) de 2Pac feat Dramacydal
  11. Dangerous Minds (1995), Gangsta’s Paradise (4:01) de Coolio.
    Que celui qui ne l’a jamais écouté ou subit s’immole immédiatement.
  12. Blade (1998), Deadly Zone (4:05) par Bounty Killer, Big Noyd et Mobb Deep.
    Parce que Mobb Deep et film de super héro.
  13. Le loup de Wall Street (2013), Insane in a Brain (3:29) de Cypress Hill
    Un classique du genre.
  14. Chappie (2015), Fatty Boom Boom (5:42) de Die Antwoord.
    Pas vraiment du Rap, ni de l’électro mais un peu des deux, je ne sais pas si à sa place ici, mais ça conclu bien cette Track. A noté que Yolandi Visser et Watkin Tudor Jones jouent dans le film et sont aussi menbres du groupe Die Antwoord.

N’hésitez pas à partager mes oublis sacrificielles ou vos préférences !

7 Commentaires

  1. nath Graphistologue
    188 messages

    Dommage que tu n’ais pas mis le lien des sons, car pour certains pas évident à trouver notamment le dernier… je tombe sur une version métal…Sinon tu as étais fort bien inspiré de rajouté cette session. :-)

      Répondre

  2. Jocker Papi
    312 messages

    nath :
    Dommage que tu n’ais pas mis le lien des sons, car pour certains pas évident à trouver notamment le dernier… je tombe sur une version métal…Sinon tu as étais fort bien inspiré de rajouté cette session. :-)

    Comment ça il n’y a pas le lien, toutes les musiques citées sont dans la vidéo :)

      Répondre

  3. nath Graphistologue
    188 messages

    Jocker :Comment ça il n’y a pas le lien, toutes les musiques citées sont dans la vidéo :)

    Ah oui j’avais pas vu en haut à gauche, autant pour moi. C’est bien, merci :-p

      Répondre

  4. Jocker Papi
    312 messages

    nath :Ah oui j’avais pas vu en haut à gauche, autant pour moi. C’est bien, merci :-p

    De rien ;)

      Répondre

  5. nath Graphistologue
    188 messages

    Manu :
    Oula, y a du lourd !
    Colors, 8 miles, Ghost dog, Enorme.
    J’en rajouterais bien 1 ou 2 pour le fun.
    Clockers de Spike Lee avec Harvey Keitel (http://www.senscritique.com/film/Clockers/467886#)

    et le biopic recenthttp://www.senscritique.com/film/N_W_A_Straight_Outta_Compton/11936500#
    Que des films avec des vilains garnements en fait !!!

    Ouaw! merci pour le son Manu. Sinon, ça n’a rien à voir mais pour ceux que ça intéresse, Vendredi il y a AC/DC à Marseille et à l’automne Les Red Hot Chili Peppers seront Montpellier. :-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme