La Critik #4 : Frances Ha

Frances Ha de Noah Baumbach (2013)

Frances Ha est un film américain en noir et blanc – chose étonnante en 2013, alors que nous disposons tous de télévisions couleur, et même de la technologie 3D. Ce choix esthétique est plutôt judicieux. Il plonge le personnage principal, Frances Ha, dans une intemporalité propre à cette jeunesse qu’elle ne parvient pas à laisser derrière elle pour faire aboutir ses projets personnels.

Trop attachée à sa meilleure amie, à l’âge de 27 ans, un peu à la ramasse, pas souvent à sa place, Frances Ha change constamment d’appartement, donnant l’occasion au réalisateur de construire un film sous forme de chapitres. On se croirait presque au théâtre. C’est beau, c’est frais et vivant !

Frances Ha – Bande annonce VOST

Frances-Ha

frances-ha-adam-driver-michael-zegen1

Frances_Ha_still_2

11169480_800

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme