Holden Boyles

Ce matin on se détend l’appareil auditif avec What I Would Do If I Could Control My Dreams d’Holden Boyles alias Megavice, l’homme se décrit comme musicien, graphiste, réalisateur de films et de jeux. Cette album est planant à souhait, surtout la deuxième piste My Dreamgirl in the White Desert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme