Droit dans l’mur!

Où l’on apprend comment un street-artiste met son œuvre au service de ceux qui en ont besoin.

Nous sommes en 2012, c’est le réveillon de noël et on ne peut pas dire que la dinde soit la première préoccupation de Monsieur Bmx. Non, il pense plutôt à la prochaine œuvre qu’il réalisera dans la rue.

Oui, parce que ça fait quelque temps qu’il s’essaie à la bombe mais il n’est pas vraiment satisfait. Il sait pas dessiner et pas trop peindre non plus. Son savoir faire à lui c’est plutôt les outils, le ciment et les machines. Mais Mr Bmx est profondément artiste dans l’âme. Il a trouvé son équilibre en s’exprimant dans la rue et cherche maintenant comment aller plus loin et se démarquer.

Ce soir là, c’est décidé, désormais il ne marquera plus Bmx mais installera un vrai vélo sur les murs.

Mr Bmx

C’est à Montpellier qu’il a commençait. Sa tombe plutôt bien car avec ses 70 000 étudiants, la métropole est assez ouverte aux nouvelles tendances artistiques. A chaque coins de rue, on peut découvrir une nouvelle création. Cela passe par du Space invader jusqu’à du Sunra.

Space invender

Sunra-Chet-love_site-860×484

La ville va jusqu’à organiser des visites guidées autour du Street-art.

Mais revenons à Monsieur Bmx…et Montpellier.

Monsieur Bmx

La ville est tellement fan qu’elle va aller jusqu’à refaire (sans lui demander son autorisation) une de ses œuvres pour sa foire expo. En réponse à ce “plagiat”, Monsieur Bmx installe, en plein jour, un Vélomagg’ sur la façade de l’hôtel de ville et poste la photo sur les réseaux sociaux accompagnée d’un commentaire : “sans rancune”.

Sans rancune-Mr Bmx-nov. 2015

Beau joueur, Philippe Saurel, le maire de la ville, “like” la photo sur Instagram, la partage et laisse le vélo !

Bref, des Bmx, symbole des années 80, il en fixe à Bruxelle, Paris, New York et aimerait en poser encore, aux quatre coins du monde.

Mr Bmx_new-york-Brooklyn-2013

Cette fin d’année 2016, quelques jours avant noël, il va plus loin en mettant sa créativité au service “de ceux qui en ont besoins”. Il ne se contente plus de faire de l’art pour l’art mais mets son œuvre au service des autres. Il fixe une moitié de caddie rempli de nourriture et de biens de première nécessité à l’attention des plus démunis comme il l’explique au journal 20 Minutes .

Cette œuvre participative et solidaire marque une véritable évolution du mouvement.

mr-bmx-caddie

Merci au maître des lieux, Joker d’avoir attiré mon attention sur cet artiste.

13 Commentaires

  1. Manu Pierre Tchernia of the space
    198 messages

    J’aime bien son delire, c’est marrant a voir en ville (Montpellier), mais le plus drole comme tu l’as dit, c’est que la ville ne les enlevent pas, en tout cas pas tous.
    ;-)

      Répondre

  2. Nath Graphistologue
    188 messages

    Manu:
    J’aime bien son delire, c’est marrant a voir en ville (Montpellier), mais le plus drole comme tu l’as dit, c’est que la ville ne les enlevent pas, en tout cas pas tous.
    ;-)

    En fait, il dit que ceux qui sont enlevés, le sont le plus souvent par des jeunes qui s’amusent à monter dessus …

      Répondre

  3. Loo Maitre de guerre
    283 messages

    Ou est l’art ?

    A part défigurer les façades des vieux immeubles de Montpellier, quand ce n’est pas avec des “tags”, maintenant c’est des vélos accrochés aux murs .
    Je ne suis pas d’accord.

      Répondre

  4. Nath Graphistologue
    188 messages

    Loo:
    Ou est l’art ?

    A part défigurer les façades des vieux immeubles de Montpellier,quand ce n’est pas avec des « tags », maintenant c’est des vélos accrochés aux murs .
    Je ne suis pas d’accord.

    Justement il y a quelque temps un riverain avait formulé le même genre de remarque et de rejet contre ses vélos, voici la réponse de Monsieur Bmx: “Sache (cher Montpelliérain) que ta colère me touche, car cela veut dire que j’ai bien travaillé, ma finition est parfaite, j’ai fait du bon travail, tu ne t’es même pas aperçu qu’il y avait un seul point d’accroche, un petit trou de 10 et bien sûr sans toucher d’un millimètre à la pierre que tu aimes tant… Car je fixe uniquement dans le joint du mur entre deux pierres… À titre de comparaison, la plaque en PlexiglasTM “Hôtel classé du XVIIe” fixée à côté de ta porte, avec quatre points d’ancrage, abîme plus la pierre que mon petit vélo…”
    Mr Loo vous pourrez trouver l’article qui relate de l’incident ici: http://www.midilibre.fr/2016/10/23/petits-velos-monsieur-bmx-assume-et-repond,1413819.php

      Répondre

  5. Jocker Papi
    314 messages

    Loo:
    Ou est l’art ?
    A part défigurer les façades des vieux immeubles de Montpellier,quand ce n’est pas avec des « tags », maintenant c’est des vélos accrochés aux murs .
    Je ne suis pas d’accord.

    Vous êtes méchant méchant

      Répondre

  6. loo Maitre de guerre
    283 messages

    Nath: Justement il y a quelque temps un riverain avait formulé le même genre de remarque et de rejet contre ses vélos, voici la réponse de Monsieur Bmx:« Sache (cher Montpelliérain) que ta colère me touche, car cela veut dire que j’ai bien travaillé, ma finition est parfaite, j’ai fait du bon travail, tu ne t’es même pas aperçu qu’il y avait un seul point d’accroche, un petit trou de 10 et bien sûr sans toucher d’un millimètre à la pierre que tu aimes tant… Car je fixe uniquement dans le joint du mur entre deux pierres… À titre de comparaison, la plaque en PlexiglasTM « Hôtel classé du XVIIe » fixée à côté de ta porte, avec quatre points d’ancrage, abîme plus la pierre que mon petit vélo… »
    Mr Loo vous pourrez trouver l’article qui relate de l’incident ici: http://www.midilibre.fr/2016/10/23/petits-velos-monsieur-bmx-assume-et-repond,1413819.php

    Aucune comparaison possible entre une plaque indiquant l’Histoire de l’immeuble et des velos accrochés par “juste un trou de 10″ . Si je voulais chercher la petite bete , il n’est pas precisé la profondeur ” du trou de 10″.
    Il vaut mieux faire 4 trou dans la pierre que 1 dans le joint : l’humidite va faire deliter le joint et les pierres se desceleront au cours du temps.
    Au final ca va couter cher pour de “l’art” .

      Répondre

  7. Nath Graphistologue
    188 messages

    loo: Aucune comparaison possible entre une plaque indiquant l’Histoire de l’immeuble et des velos accrochés par « juste un trou de 10″ . Si je voulais chercher la petite bete , il n’est pas precisé la profondeur » du trou de 10″.
    Il vaut mieux faire 4 troudans la pierre que 1 dans le joint : l’humidite va faire deliter le joint et les pierres se desceleront au cours du temps.
    Au final ca va couter cher pour de « l’art » .

    Mr Loo, “défiguré ” est un avis qui vous appartient et la question est un vaste débat. Ceci dit, j’ai plusieurs questions pour vous. En quoi les murs d’un vieux bâtiments aurait plus de légitimité qu’une expression artistique urbaine? Sachez que le street art est une forme d’expression culturelle extrêmement ancienne. A Pompei, à Athènes ou en Égypte de nombreuses illustrations sur pierre transmettant des messages politiques, religieux, sexuelles ou personnels ont été retrouvées et ont pris une valeur historique. Es-ce que l’art doit être défini en tant que tel uniquement dans les musées et les galeries, entre quatre murs? Es-ce qu’un patrimoine ne s’enrichit-il pas avec les cultures qu’il traverse, doit-il rester figé?

      Répondre

  8. loo Maitre de guerre
    283 messages

    Nath: Mr Loo, « défiguré » est un avis qui vous appartient et la question est un vaste débat. Ceci dit, j’ai plusieurs questions pour vous. En quoi les murs d’un vieux bâtiments aurait plus de légitimité qu’une expression artistique urbaine?Sachez que lestreet art est une forme d’expression culturelle extrêmement ancienne. A Pompei, à Athènes ou en Égypte de nombreuses illustrations sur pierre transmettant des messages politiques, religieux, sexuelles ou personnelsont été retrouvées et ont pris une valeur historique. Es-ce que l’art doit être défini en tant que tel uniquement dans les musées et les galeries, entre quatre murs? Es-ce qu’un patrimoine ne s’enrichit-il pas avec les cultures qu’il traverse, doit-il rester figé?

    Nath, je peux vous appeler Nath ?
    Vous essayez de me faire passer pour un imbecile je vais donc raisonner en mode imbecile.
    Quel est le message de ce monsieur velo?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme