Dolphin, la GameCube sous GNU/Linux

Continuons notre voyage dans le monde fabuleux de l’émulation avec Dolphin, un émulateur Nintendo Gamecube et Wii. Sans transition on attaque directement par le tuto, parce que voilà.

Avant de commencer

  • Dolphin n’a besoin de bios pour fonctionner.
  • Avoir un PC relativement récent et puissant pour fonctionner
    • Un processeur compatible SSE2, de 3GHz et deux cœurs minimum.
    • Une carte vidéo compatible OpenGL 3.0 minimum.
  • L’API graphique Vulkan est disponible à titre expérimental. Malheureusement avec ma RX480 et Mesa 13.0.6, aucun test possible, 1 à 2 minutes après avoir lancé un jeu, ma machine crash.
  • Les jeux testés sont :
  • Bien qu’émulant la Wii, je décrirais ici uniquement la configuration de la GameCube (voir conclusion).
  • Le tuto ci-dessous, peut être pris tel quel pour une distribution Debian Testing amd64.

Compiler et installer Dolphin

Dependances (en root) :

apt-get install cmake build-essential git pkg-config libao-dev libasound2-dev libgl1-mesa-dev libgtk2.0-dev liblzo2-dev libopenal-dev libpulse-dev libreadline-dev libsdl1.2-dev libsoil-dev libxext-dev libxrandr-dev zlib1g-dev libevdev-dev libudev-dev

Telecharger et compiler (en user) :

git clone https://github.com/dolphin-emu/dolphin
cd dolphin/
mkdir build
cd build
cmake ..
make

Installer (en root) :

make install

Lancer et configurer

dolphin-emu

Dans les images ci-dessous, vous avez plus ou moins la configuration que j’ai utilisé.

Manettes :

Pour des utilisations plus spécifiques (exemple, via gestionnaires d’émulateurs), il est aussi possible de lancer les jeux via une commande sans interface graphique.

dolphin-emu-nogui

Options de la commande :

-h, –help Show this help message
-d, –debugger Opens the debugger
-l, –logger Opens the logger
-e, –exec= Loads a specific game file (ELF, DOL, GCM, ISO, WBFS, CISO, GCZ, WAD)
-b, –batch Exit Dolphin with emulator
-c, –confirm= Sets “Confirm on Stop” to either True or False.
-v, –video_backend= Specifies a video backend to use, D3D or OGL.
-a, –audio_emulation= Specified the type of audio to use, HLE or LLE.
-m, –movie= Plays a movie file
-u, –user= Specifies a path to the user directory

Ok, mais Dolphin c’est bien ?

Dolphin est le seul émulateur Wii et GameCube qui tourne sous GNU/Linux. Cet argument massue pourrait suffire, mais il convient de le nuancer.

Globalement il fonctionne extrêmement bien, l’émulation se fait au poil, il dispose d’une grande quantité de réglages qui se modifie via des menus relativement simples.

Cependant jouer à des jeux Wii a été une labeur, à cause de l’utilisation d’une manette “classique” en lieu et place d’une Wiimote. En effet la configuration des ces contrôles hors normes (via mouvement) a été un enfer. Du coup n’étant pas arriver à avoir un résultat satisfaisant, j’ai préféré laisser les jeux Wii de coté. Il faut cependant noté que l’on peut utiliser avec Dophin les périphériques d’origine de la Wii (Wiimote et autres), et que ce choix me parait nécessaire pour profiter pleinement de l’expérience.

En résumer :

  • pour émuler la GameCube, oui
  • pour émuler la Wii, oui, mais il faut arriver à faire bouger ce vieux pervers de Mario

Dessous une vidéo et des images, fait avec amour par papa.

Dolphin 5.0 – The Legend of Zelda The Wind Waker (GameCube) (GNU/Linux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises de mise en forme