Ce n’est qu’une illusion!

Où l’histoire d’une œuvre d’art énigmatique de la peinture occidentale.

800px-Las_Meninas,_by_Diego_Velázquez,_from_Prado_in_Google_Earth

Les Menines, de Diego Velázquez, 3,18 m x 2,76 m, Musée du Prado. Création : 1656

Les Ménines, peinte au 18ème siècle par LE génie du siècle d’or espagnol, Diego Vélasquez a suscité et continue de susciter bien des questionnements.

Le premier, où se tenait Vélasquez quand il a peint la scène ? Deux, à quel endroit se situe l’image reflétée dans le miroir ? Trois, pourquoi l’habit du peintre porte-t-il la croix de l’ordre de Santiago ?

Regardez le justement, entrain de nous fixer. C’est en fait, avec un jeu savant de perspectives que la toile nous donne l’illusion d’en être le sujet! Nous nous trouvons dans le contrechamps du regard du peintre et donc à la place du modèle imaginaire du peintre. Mais peut-être pas si imaginaire que ça.

Combien de personne voyez-vous? Ce n’est pas neuf mais bien onze sujets qui sont représentés. La famille royale au complet élargie aux familiers. Au font du tableau, reflété dans le miroir, c’est le roi et la reine. Il partageraient donc le point de vue du spectateur, le notre.

détail du tableau-le miroir

Détail du tableau – le miroir

Du coup, qui regarde qui?

L’interprétation la plus répandu serait que le couple royal serait entrain de poser pour Vélasquez pendant que leur fille les regarde. Une autre hypothèse soutient que, en fait, le miroir réfléchit le tableau que Vélasquez est entrain de peindre et qui représente le couple royal. D’autre prétendent que Vélasquez serait entrain de peindre l’infante. A ce jour, aucune théorie n’a pris le dessus.

Détail du tableau-L'infante

Détail du tableau – l’infante

Et la croix rouge de l’ordre de Santiago qu’il a reçu trois ans après avoir terminé le tableau et qui apparaît sur l’œuvre?

Detail du tableau-la croix rouge de l'ordre de Santiago

Detail du tableau-la croix rouge de l’ordre de Santiago

Ce serait le roi qui l’aurait ajoutée lui-même après la mort du peintre.

Et la lumière, d’où vient-elle ? Il y a en fait, deux sources : la lumière naturelle qui provient de la fenêtre sur la droite et celle du fond qui passe par la porte ouverte.

Enfin bref, beaucoup de peintres s’interrogent, les impressionnistes l’idolâtrent et Picasso lui consacrera pas moins de cinquante huit tableaux. Dont en voici un exemple:

Meninas-Picasso-1957

Meninas-Picasso-1957

Plus contemporain ceux-ci, des détournements plutôt amusants pris sur le site d’Arte où vous pouvez y retrouver les petits secrets du tableau en vidéo à la demande ou en dvd.

3o85xCQCbEnRFkAg48

26tQCvxotKo32XlUQ

velasquez_selfie

xTiTneVPfaNOfJyJa0